18 conseils ultimes pour tout stagiaire

Chaque année, c'est la même chose : les étudiants sont en compétition pour décrocher les meilleurs stages au sein des entreprises les plus prestigieuses. Ces dernières sont submergées par les candidatures. Notre conseil est le suivant : s'y prendre bien à l'avance.

En entamant vos recherches avant les autres, vous gagnerez déjà une partie de la bataille. Comment vous y préparer au mieux ?

AVANT VOTRE STAGE
1. Commencez par une recherche appropriée
Pensez à ce que vous voulez apprendre, quels sont vos objectifs et où se situent vos intérêts. Peut-être serez-vous plus à l'aise dans une équipe au sein d'une petite structure dont l'ambiance est familiale ? Ou préférez-vous une grande multinationale ? Voulez-vous vous spécialiser au cours de votre stage ? Elargir vos horizons ? Essayer quelque chose de complètement différent ?

2. Ecrire une liste sur papier
Vous êtes sur le point de trouver le stage de vos rêves ? Gardez tout de même certaines pistes à portée de main en cas de besoin. Qui sait, l'entreprise que vous convoitez à peut-être atteint sa limite maximale de stagiaires ou n'a besoin de personne pour le moment.

3. Enquêtez
Avez-vous trouvé le stage idéal ? Commencez votre enquête. Ne vous limitez pas uniquement au site internet, faites des recherches sur Google et regardez si des articles ont été publiés au sujet de l'entreprise en question.
Analysez sa présence sur les réseaux sociaux. Est-elle active sur Twitter ? Si oui, vous pourrez en déduire ses principales lignes de conduite et trouverez une manière percutante d'appuyer votre candidature. Enfin, vous parviendrez peut-être par en savoir plus sur les employés ainsi que la culture régnant au sein de l'entreprise.

Tous ces éléments intéressants doivent être travaillés à l'avance, de manière à ce que vous soyez apte à répondre aux questions d'un recruteur si un entretien est soudainement prévu et qu'il vous demande "Que savez-vous au sujet de notre organisation ?".

4. Trouvez un contact direct
Où comptez-vous envoyez votre candidature ? Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ? Parfois, vous n'aurez pas d'autre choix mais risquez de tomber entre les newsletters et le courrier indésirable. Essayez à tout prix de trouver une personne de contact au sein de l'entreprise ou adressez-vous au service des ressources humaines. Vous trouverez généralement ces informations sur le site internet de l'entreprise mais, si ce n'est pas le cas, téléphonez au numéro général et demandez que l'on vous transfère à la personne responsable du département qui vous intéresse. Si vous n'avez pas envie d'effectuer un appel téléphonique, vous pouvez-toujours vous référer à Google ou LinkedIn pour communiquer. Sachez toutefois que téléphoner est la meilleure manière de procéder. Vos interlocuteurs connaîtront votre nom, sauront que vous êtes motivé et ne pourront pas prétendre ne pas être au courant de votre candidature. Par conséquent, il est plus que recommandé d'entrer en contact avec la société ou une personne qui y travaille avant d'envoyer votre application. Cette petite forme de réseautage vous donnera une longueur d'avance sur vos concurrents.

5. Personnalisez votre CV et votre lettre de motivation
Une lettre de motivation personnelle est indispensable. C'est votre premier point de contact avec votre futur employeur. Vous êtes donc obligé d'attirer son attention le plus vite possible. Un peu d'image de marque personnelle ne fait jamais de mal.
Evitez surtout que l'on pense que vous êtes un robot envoyant les mêmes lettres de motivation à tout bout de champ. Faites preuve d'un minimum de personnalité et montrez votre enthousiasme sans pour autant exagérer. Faites part des raisons pour lesquelles vous choisissez une entreprise et pourquoi celle-ci devrait vous engager.

Bon nombre de personnes n'adaptent pas leur C.V. à l'employeur auprès duquel ils postulent. Et pourtant, cela peut jouer en votre faveur. Une expérience antérieure peut être plus pertinente pour une entreprise qu'une autre. Certaines qualités devront plus ressortir que d'autres en fonction de l'image de votre employeur. Avez-vous fait du volontariat ou des jobs d'étudiant lors desquels vous avez développé des compétences spécifiques ? Spécifiez-les.

Toutes les activités complémentaires et projets personnels illustrent à merveille vos passions et jouent en votre faveur. Etes-vous fort présent sur les réseaux sociaux ? Mentionnez les liens vers vos profils Twitter et LinkedIn. Assurez-vous que ces derniers correspondant aux attentes des personnes avec lesquelles vous entrez en contact. Vérifiez bien ce que vos pages affichent et ce que les autres peuvent découvrir quand ils tapent votre nom dans la barre de recherches. Vous savez très bien qu'ils le feront, faites en sorte d'avoir une longueur d'avance sur eux.

Conseil : dans le sujet de votre e-mail, mentionnez qu'il s'agit d'une demande de stage et précisez le département qui vous intéresse. Cela sera utile pour la personne qui vous lira. Enfin, restez informé, préparez-vous le mieux possible, attendez quelques jours et observez si l'on vous recontacte.

PENDANT VOTRE STAGE

1. Concentrez-vous sur vos collègues
Retenez les prénoms de vos collègues, retrouvez-les sur LinkedIn (ils auront déjà sûrement consulté votre profil), renseignez-vous sur leurs centres d'intérêts en dehors de leur travail. C'est un excellent moyen de briser la glace.
Ne vous fiez pas aux ragots et autres rumeurs, cela laisse une impression peu professionnelle et pourrait vous jouer des tours par la suite. En vous montrant indifférent, vous gagnerez la confiance des autres d'une manière positive.

2. Soyez sociable
Allez déjeuner avec vos collègues si on vous le propose ou demandez si vous pouvez vous joindre à l'équipe. Ne commencez pas votre premier jour de travail avec des écouteurs dans les oreilles, même si cela vous aide à vous concentrer. Soyez à l'écoute des autres, vous apprendrez énormément et, surtout, faites tomber toutes les barrières qui pourraient entraver vos relations.

3. Objectifs
Fixez-vous des objectifs journaliers et hebdomadaires. Parlez avec votre maître de stage au sujet de ce que vous voulez apprendre et analysez ce qu'il attend de votre part.

4. Posez des questions
N'ayez pas peur de vous exprimer. Il est normal qu'un stagiaire veuille apprendre le plus possible, observe ce qui se passe autour de lui et pose des questions. Faire comme si vous saviez tout portera atteinte à votre image. Faites comme si vous ne saviez rien, apprenez le plus possible de choses et impressionnez ensuite votre entourage au travers de vos réalisations.

5. Feedback
Demandez régulièrement du feedback, pas seulement à la fin de votre stage. Si vous devez vous améliorer, autant le savoir dès que possible. Demandez du feedback en fin de semaine ou après avoir travaillé sur un gros projet, le cas échéant par e-mail.

6. Faites preuve de professionnalisme
Vous construisez votre future carrière professionnelle et, qui sait, serez peut-être engagé par la suite au sein de l'entreprise de vos rêves. N'agissez toutefois pas comme un robot. Professionnalisme ne rime pas avec rigidité. Soyez ponctuel (ou avisez votre maître de stage en cas de retard ou de maladie), ne vous absentez pas soudainement pendant une heure, habillez-vous correctement (demandez préalablement si une tenue vestimentaire spécifique est requise), veillez à ce que votre communication (tant écrite qu'orale) soit appropriée et soyez ouvert à l'environnement qui vous entoure.

7. Rendez-vous utile
Vous devez exécuter une série de tâches et avez terminé votre travail ? Demandez à vos collègues si vous pouvez les aider pour quoi que ce soit. Peut-être pourriez-vous-même travailler sur une mission en collaboration avec un autre département ?
Gérez votre agenda, planifiez vos tâches et abattez le plus de travail possible. Vous aurez de plus en plus l'occasion d'apprendre de nouvelles choses et de vous prouver ce dont vous êtes capable. Votre serviabilité jouera positivement sur votre mental.

Si vous avez vraiment trop de travail, faites le savoir à temps. Dans le cas contraire, vous risqueriez d'être victime d'un burn out, ce qui n'est absolument le but. Ne vous tournez pas les pouces et évitez d'appeler vos amis pendant des heures. Il y a suffisamment de choses à faire et à apprendre.

8. Allez chercher le café
C'est un cliché bien connu de tous et la plupart des maîtres de stage n'attendent pas de vous d'aller chercher le café pour tout le monde. Vous devez effectuer certaines tâches et êtes perçu comme un employé au sein d'une équipe.

Toutefois, si vous allez vous chercher un café, demandez à vos collègues s'ils ont besoin de quelque chose. C'est votre anniversaire lors de votre première semaine de travail ? Apportez un gâteau pour le fêter en compagnie de vos collègues. Vous vous entendez bien avec votre maître de stage ? Allez boire un verre avec lui pour discuter de vos aspirations (ou d'éventuelles possibilités au sein de l'entreprise).

9. Gérez correctement votre agenda
La gestion d'un agenda est primordiale. Au lieu de collectionner les post-it, rassemblez tout cela dans un journal en y inscrivant les tâches que vous avez commencées, terminées et la manière dont cela s'est déroulé.
Vous aurez dès lors un aperçu du travail que vous avez effectué. Mettez ce document à jour et insérez-y les coordonnées des personnes avec lesquelles vous avez été en contact. Spécifiez les détails qui vous ont semblé importants, ils vous seront peut-être utiles par la suite. Avoir un agenda à portée de main, tel est le message. Cela vous aidera à réfléchir de temps en temps au sujet de la façon dont vous occupez vos journées de travail.

10. Laissez-vous inspirer
Laissez-vous inspirer par des collègues ou par un mentor. Demandez-leur de vous relater leurs expérience et autres anecdotes. Recherchez des articles, suivez des conférences Ted et lisez des ouvrages au sujet de personnes qui vous motivent ou à qui vous voulez ressembler plus tard. Leurs carrièrse ou modes de vie peuvent être une source d'inspiration.

APRES VOTRE STAGE
1. Réfléchissez
Votre agenda vous sera utile. Parcourrez tout ce que vous avez appris. Avez-vous trouvé cette expérience enrichissante ? Qu'avez-vous appris au sujet de vous-même ? Quelles tâches avez-vous effectué avec plaisir et qu'est-ce qui vous a moins plus ?

2. Feedback
Un ultime feedback avant la fin de votre stage est plus que conseillé. Si cela s'est bien passé, n'hésitez pas à demander une lettre de recommandation. Si vous avez remarquablement bien travaillé, renseignez-vous sur les éventuels postes vacants au sein de l'entreprise. Qui ne tente rien n'a rien. Si vous ne faites rien, vous aurez un 'non'. Si vous osez demander, un 'oui' sera peut-être envisageable. Si votre stage s'est moins bien passé, ne le voyez pas comme une perte de temps. Vous aurez tout de même appris ce que vous ne voulez pas faire plus tard, ce qui est presque aussi important que de savoir ce que vous voulez faire. Posez-vous la question de la direction que vous voulez donner à votre carrière, analysez là où le bât blesse et réfléchissez à la manière dont vous allez y remédier. Avez-vous été critiqué ? Vous savez désormais les points que vous devez améliorer.

3. Gardez contact
Vous avez tissé des liens pendant votre période de stage, c'est le moment idéal de les entretenir. Ajoutez vos anciens collègues sur LinkedIn. Qui sait, ils publieront peut-être un offre susceptible de vous intéresser ou vous recommanderont pour une expérience ou une qualité spécifique. Entamez des conversations sur Twitter ou envoyez-leur de temps en temps un e-mail.
Si un poste se libère dans l'entreprise, vous figurerez en tête de liste. Veillez à mentionner votre stage sur votre C.V., cela vous fera une corde supplémentaire à votre arc.
Sources : Berkeley University / Columbia University / Big Spaceship / Forbes

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • BGE CDMG
  • TELI CDMG
  • agefiph partenaire
  • apel logo
  • crij guadeloupe partenaire
  • région guadeloupe cdmg
  • pole emploi cdmg
  • opcalia partenaire cdmg
  • CCI Guadeloupe
  • cma cdmg
  • fongecif
  • onisep partenaire cdmg

le réseau

 

logo reseau cite des metiers