Conseiller (ère) en image

Le métier de conseiller (ère) en image ne se réduit pas au simple relooking vu à la télévision ! Expert en communication et fin psychologue, ce conseiller travaille sur l’apparence globale des personnes. Son objectif : faire comprendre à son client ce qui le met réellement en valeur. Et lui apprendre comment perpétuer ses conseils même une fois seul devant sa glace.

Toutefois, aimer la mode ne suffit pas. Le conseiller (ère) en image appuie son expertise sur une palette de techniques : connaissance de la colorimétrie, c’est-à-dire des couleurs et de leurs dominantes, analyse de la morphologie, base en stylisme et visagisme... qu’il sait adapter et expliquer à ses clients.

Métier
Etre conseiller (ère) en image c’est savoir valoriser une personne par rapport à son environnement, ses goûts Il consiste également à améliorer l’image d’un individu pour diverses raisons grâce à des techniques esthétiques jusqu’à ce qu’il apprenne à gérer son look. Cette profession a pour but de répondre à un besoin d’un client en termes d’image. Il s’agit donc dans un premier temps d’analyser l’image qu’il souhaiterait donner de lui-même pour ensuite lui faire de nombreuses propositions de look.

Qualités requises
Dans cette profession, avoir une connaissance en matière d’esthétique et de créativité est vivement conseillée.
Le sens de l’organisation et un esprit de synthèse représentent de bons atouts.
La disponibilité, l’autonomie, la motivation ainsi que la volonté sont des qualités professionnelles appréciées.

Il faut également être un bon psychologue, savoir respecter les goûts personnels de chaque individu et être très disponible. Il va s’en dire que la courtoisie, la rigueur et l’écoute sont des qualités requises pour exercer le métier de conseiller (ère) en image.

Etudes/formation
Pour devenir conseiller (ère) en image, il est conseillé d’être titulaire d’un diplôme de niveau Bac + 2 en CAP Esthétique Cosmétique ou Coiffure. Cependant, de nombreuses formations de courte durée sont aussi disponibles.

En France, une seule école pour l’instant est reconnue par l’Education nationale et son certificat d'état de formation de conseiller en image inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles : www.rncp.cncp.gouv.fr/grand-public/visualisationFiche?format=fr&fiche=6914. Une certification professionnelle de niveau IV est indispensable. Plusieurs formations délivrent ce sésame, mais avant de vous lancer, vérifiez bien que l’établissement est inscrit au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Les autres certificats de conseiller en image sont en cours d’homologation. Précurseurs dans le domaine depuis quarante ans, les écoles américaines ont créé des formations très pratiques. En France, certaines écoles proposent des cursus courts, avec parfois des bribes de méthodes américaines.

Vous pouvez aussi intégrer le Réseau International des Coach en Image afin de donner plus de valeur votre entreprise.

Débouchés
Ce métier s’adresse en particulier à des professionnels (coiffeurs, esthéticiennes, boutiques de prêt-à-porter...) qui souhaitent élargir leurs domaines de compétence. Néanmoins, certains professionnels s’établissent comme conseiller en image à part entière, soit en indépendant, soit en s’associant au sein d’un cabinet. Venu des États-Unis, le métier de conseiller en image répond à une demande très forte de la société... Les offres d’emploi sont toutefois moins nombreuses en France.

Évolution professionnelle
L’évolution naturelle est de fonder sa propre entreprise ou de prendre la direction d’une agence de conseil en image.

Sources : diverses

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • TELI CDMG
  • CCI Guadeloupe
  • apel logo
  • agefiph partenaire
  • BGE CDMG
  • région guadeloupe cdmg
  • opcalia partenaire cdmg
  • cma cdmg
  • onisep partenaire cdmg
  • crij guadeloupe partenaire
  • pole emploi cdmg
  • fongecif

le réseau

 

logo reseau cite des metiers