Gardien(ne) de la paix

Garants de l'ordre public, les agents de police (gardiens de la paix, officiers de police, commissaires de police) veillent à la sécurité des biens et des personnes tout comme au respect des lois. Fonctionnaire du ministère de l'Intérieur, le gardien de la paix travaille sur le terrain. Il fait partie du corps d'application de la police nationale. L'activité s'effectue en tenue et avec port d'arme. Le métier exige de la résistance physique et psychologique.

 

Que fait-il ? : Le gardien de la paix fait partie du corps de maîtrise et d'application de la Police nationale. Il est garant de l'ordre public et veille à la protection des personnes et des biens. Son emploi du temps peut être très fluctuant : il dépend des urgences de son service.

Comment travaille-t-il ? : Le gardien de la paix travaille sous l'autorité de lieutenants et d'autres gradés. Il assure la régulation de la circulation et la surveillance de certains quartiers. Il se déplace pour constater les accidents. Il organise et assure le transfert des détenus. Il peut également participer aux enquêtes criminelles. Enfin, il peut se spécialiser et devenir maître-chien, motard, armurier ou encore sauveteur en montagne.

Où exerce-t-il ? : Fonctionnaire en civil ou en uniforme selon ses missions, il travaille dans des endroits très variés, de jour comme de nuit. Affecté à la police de proximité, il circule dans les rues. CRS (Compagnie républicaine de sécurité), il encadre les grandes manifestations.

Les avantages : Le corps de la Police nationale est très important, les possibilités de carrière y sont donc multiples et les changements d'affectation très fréquents.

Les inconvénients : En première ligne, sur tous les fronts, le gardien de la paix s'expose souvent au danger.

Les qualités essentielles : Maître de soi. Une qualité essentielle pour gérer des situations parfois complexes et critiques où il faut savoir prendre la bonne décision.
Endurant / Endurante : C'est un homme de terrain, qui travaille souvent dehors. Il n'a pas d'horaires.
Diplomate : Le gardien de la paix est en contact permanent avec la population.
Souple : En équipe sur une diversité de missions, il se retrouve rarement avec les mêmes personnes et doit facilement s'adapter.

L'emploi est accessible sur concours :
- concours externe. Conditions : être de nationalité française, être âgé de 17 ans au moins et de 37 ans au plus, avoir le bac ou un équivalent. Concours national à affectation nationale : 310 postes; concours national à affectation régionale Ile-de-France : 725 postes en 2013.
- concours interne. Ouvert aux adjoints de sécurité (ADS) exerçant depuis au moins 2 ans et aux cadets de la République (adjoints de sécurité bénéficiant d'une formation pour préparer le concours de gardien de la paix).
Dans les deux cas, le candidat doit être recensé, avoir accompli la journée défense et citoyenneté (JDC) et remplir certaines conditions d'aptitudes physiques. Pour les hommes comme pour les femmes, il  faut mesurer au moins 1,60 m.
Inscription en ligne sur www.interieur.gouv.fr
Les candidats reçus sont nommés élèves dans une école nationale de police ou un centre de formation de la police. Ils s'engagent au service de l'État pendant une durée de 4 ans. La scolarité, d'une durée de 12 mois, est rémunérée.
Le bac pro sécurité-prévention permet aussi de travailler pour un service de police municipale.

Salaires : En début de carrière : 1 700 € net par mois à Paris, 1 540 € en région. Rémunération dès l'entrée en formation.

Évolutions : Le corps de gardien de la paix comporte quatre grades : gardien de la paix, brigadier de police, brigadier-chef de police, brigadier-major de police.
Après 4 ans de titularisation, les personnels du corps de maîtrise et d'application peuvent se présenter au concours interne de lieutenant de police.
Dans les mêmes conditions, différents emplois spécialisés leur sont également accessibles : moniteur éducation physique, sports de défense, tir, maître-chien, sauveteur en montagne, maître-nageur sauveteur, motocycliste, mécanicien auto, secouriste routier, conducteur, spécialiste des transmissions...

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • fongecif
  • TELI CDMG
  • opcalia partenaire cdmg
  • BGE CDMG
  • pole emploi cdmg
  • crij guadeloupe partenaire
  • onisep partenaire cdmg
  • apel logo
  • CCI Guadeloupe
  • région guadeloupe cdmg
  • agefiph partenaire
  • cma cdmg

le réseau

 

logo reseau cite des metiers