Gardien de la Paix

Agent de la police nationale, le gardien de la paix effectue des missions de contrôle et de surveillance.Fonctionnaire du ministère de l'Intérieur, le gardien de la paix travaille sur le terrain. Il fait partie du corps d'application de la police nationale.

Le Métier
Il participe aux missions des services actifs de police. Sa fonction varie selon ses services d'affectation : sécurité urbaine (commissariat de police), police judiciaire, compagnie républicaine de sécurité (CRS), préfecture de police de Paris (PPP), police aux frontières. Il peut intervenir sur des affaires de vol en flagrant délit, bagarres, tapage nocturne...Le gardien de la paix peut assurer l'encadrement des adjoints de sécurité. Il peut également être affecté dans des lieux fermés mais très fréquentés : gares ou aéroports.

Malgré la multiplication des signalisations automatiques, c'est encore souvent lui qui assure la circulation, surtout en cas d'incident. Dans certaines enquêtes, sa participation est requise pour la recherche d'informations.

Compétences requises
Droiture et travail en équipe : l'engagement au service de l'État et la droiture morale sont des valeurs importantes pour faire carrière dans la police nationale. Le sens du travail en équipe est également indispensable pour mener à bien toutes les missions.
Courage et diplomatie : un certain courage et une très bonne condition physique s'imposent au gardien de la paix. Qu'il surveille, contrôle ou procède à des arrestations, il doit faire preuve de sang-froid et de diplomatie. Et posséder de bonnes capacités d'adaptation face à des personnes et des situations toujours différentes.

Lieux d'exercice
Le gardien de la paix est encadré par un commissaire ou un officier de police. Il peut être affecté, selon son rang de classement à la sortie de l'école de police, dans un commissariat, à la police judiciaire (PJ), dans une compagnie républicaine de sécurité, à la police des frontières ou encore à la préfecture de police de Paris.
À l'extérieur et au bureau : selon le poste qu'il occupe, le gardien de la paix est plus ou moins mobile. Dans la police de proximité, il surveille les rues, à pied, à vélo ou en voiture. Il effectue aussi des tâches administratives... En civil ou en uniforme, toujours armé, il travaille essentiellement en équipe. Dans un commissariat, il peut être de service le matin, le soir ou le week-end. À la PJ, il suit le rythme des événements, ce qui peut l'obliger à faire des heures supplémentaires...

Études/Formation
L'emploi est accessible sur concours :
- concours externe. Conditions : être de nationalité française, être âgé de 17 ans au moins et de 37 ans au plus, avoir le bac ou un équivalent. Concours national à affectation nationale.

- concours interne. Ouvert aux adjoints de sécurité (ADS) exerçant depuis au moins 2 ans et aux cadets de la République (adjoints de sécurité bénéficiant d'une formation pour préparer le concours de gardien de la paix).

Dans les deux cas, le candidat doit être recensé, avoir accompli la journée défense et citoyenneté (JDC) et remplir certaines conditions d'aptitudes physiques. Pour les hommes comme pour les femmes, il faut mesurer au moins 1,60 m.
Inscription en ligne sur www.interieur.gouv.fr

Les candidats reçus sont nommés élèves dans une école nationale de police ou un centre de formation de la police. Ils s'engagent au service de l'État pendant une durée de 4 ans. La scolarité, d'une durée de 12 mois, est rémunérée.

Le bac pro sécurité-prévention permet aussi de travailler pour un service de police municipale.

Salaires : En début de carrière : 1 700 € net par mois à Paris, 1 540 € en région. Rémunération dès l'entrée en formation.

Évolutions : le corps de gardien de la paix comporte quatre grades : gardien de la paix, brigadier de police, brigadier-chef de police, brigadier-major de police. Après 4 ans de titularisation, les personnels du corps de maîtrise et d'application peuvent se présenter au concours interne de lieutenant de police.
Dans les mêmes conditions, différents emplois spécialisés leur sont également accessibles : moniteur éducation physique, sports de défense, tir, maître-chien, sauveteur en montagne, maître nageur sauveteur, motocycliste, mécanicien auto, secouriste routier, conducteur, spécialiste des transmissions...

Sources : onisep-cidj

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • cma cdmg
  • CCI Guadeloupe
  • apel logo
  • crij guadeloupe partenaire
  • opcalia partenaire cdmg
  • onisep partenaire cdmg
  • agefiph partenaire
  • fongecif
  • TELI CDMG
  • BGE CDMG
  • pole emploi cdmg
  • région guadeloupe cdmg

le réseau

 

logo reseau cite des metiers