Opticien

La moitié des Français connaissent des problèmes de vue. Et avec le vieillissement de la population, cela ne risque pas de s’arranger ! Autant dire que le travail ne manquera vraiment pas à l’opticien-lunetier.

Sa fonction
Seul professionnel habilité à délivrer des verres correcteurs, il reçoit les personnes envoyées par le médecin ophtalmologiste. Il exécute la prescription médicale, fait lui-même des tests d’évaluation de la vision binoculaire et de la perception visuelle afin de déterminer le type de compensation nécessaire. Une fois la correction terminée, il passe à la phase «conseil» de son travail. Il informe le client sur le choix de son équipement : lunettes ou lentilles de contact, jetables ou non, verres progressifs ou non... Ses qualités d’écoute et son sens de l’esthétique entrent en jeu pour le choix des montures (couleurs, formes, matières, marques) et des lentilles (il en existe des milliers de différentes).
L’opticien-lunetier doit posséder aussi des compétences de visagiste. Il doit être sensible à la mode et se montrer réceptif aux goûts des clients.
La partie la plus technique de son travail concerne le montage des verres et l’adaptation des lentilles de contact. Dans son atelier, il mesure, centre, meule, polit, monte et ajuste. Dans certains magasins, le laboratoire de fabrication des verres est installé sur place, dans d’autres, ce travail est effectué à l’extérieur. Pour les lentilles de contact, l’opticien effectue des mesures de courbure de la cornée afin de trouver le type de lentilles le plus adapté à l’œil de son client.
L’opticien assure également le service après-vente. Il redresse des branches cassées, resserre des vis et nettoie les verres aux ultrasons. Il est aussi un gestionnaire : il analyse les ventes, les rotations des stocks, le chiffre d’affaires et les investissements nécessaires. Il reçoit les représentants des marques de lunettes et de lentilles de contact.

Études / Formation pour devenir Opticien - lunetier
Le bac pro en optique-lunetterie permet d'exercer des fonctions de monteur-vendeur en optique lunetterie.
L’opticien est obligatoirement titulaire du BTS opticien-lunetier. Il se prépare en 2 ans en lycée technologique, dans des écoles privées ou dans le cadre d’un apprentissage après un bac S, un bac techno STI2D, un bac STL spécialité sciences physiques et chimiques ou un bac ST2S (sciences et technologies de la santé et du social).
L'étudiant et le professionnel peuvent préparer un DU (diplôme universitaire d'optique physiologique et optométrie à l'université Paul Cézanne de Marseille ; une licence professionnelle optique professionnelle à Angers, Bures-sur-Yvette, Lille, Lyon, Toulouse, Paris 11, St Etienne.
A noter : le diplôme européen d'optométrie de l'Institut de la vision de St Etienne et de l'Association pour l'enseignement privé de l'optique de Paris.

Évolutions
Après quelques années d’expérience, un opticien-lunetier salarié peut se mettre à son compte en ouvrant un magasin d’optique en son nom ou en franchise (le plus souvent). À condition de disposer d'un capital à investir et de ne pas craindre la concurrence. Les indépendants ont, en effet, de plus en plus de mal à faire le poids face aux grandes enseignes qui représentent, à elles seules, 75 % du chiffre d'affaires du secteur et qui sont à l'origine des innovations technologiques.
Il peut aussi se spécialiser en contactologie ou en optométrie (avec une licence professionnelle d'optique).
Vers une saturation du marché ?
Après dix années d'euphorie, la croissance des ventes et du nombre de points de vente stagne. Les acteurs de l'optique revoient leur stratégie. Pour résister à la pression sur le prix, ils lancent des gammes de lunettes à petits prix et ciblent une clientèle plus modeste.

Salaires
Environ 1 550 € brut par mois pour un opticien débutant, environ 2 200 € pour un opticien confirmé.
S’il s’installe à son compte ses revenus sont beaucoup plus conséquents s’il est bien placé en centre-ville (plus de 5 000 € par mois).
Ressources utiles
www.acuite.fr  : Le portail des décideurs de l'optique qui propose notamment les corrigés du BTS et des offres d'emploi.
www.uniondesopticiens.org/  : Le site de l’Union des opticiens : présentation de la profession et de ses études

En Guadeloupe
BTS Opticien-lunetier CFA PAG Les Abymes
Admission :
- Bac ; Dossier, entretien.
Scolarité :
- Contrat d'apprentissage ou de professionnalisation : 2 ans (2 semaines en formation, 2 semaines en entreprise).
Centre de formation d'apprentis polyvalent de l'académie de Guadeloupe
Morne-l'Epingle, BP 230
97139 Les Abymes
Tél. : 0590.20.26.27
Fax : 0590.93.70.14

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • région guadeloupe cdmg
  • fongecif
  • apel logo
  • cma cdmg
  • pole emploi cdmg
  • CCI Guadeloupe
  • BGE CDMG
  • crij guadeloupe partenaire
  • opcalia partenaire cdmg
  • TELI CDMG
  • agefiph partenaire
  • onisep partenaire cdmg

le réseau

 

logo reseau cite des metiers