Chief Data Officer

Le chief data officer, ou directeur des données, est un nouveau métier du Big data. C’est un cadre dirigeant qui participe au pilotage la stratégie globale de l’entreprise. A ce titre, il se situe au carrefour des différents services : marketing, communication, RH, ingénierie, qualité...

Autres intitulés : CDO, directeur des données, directeur digital, directeur du numérique.

En quoi consiste le métier ?
Le chief data officer, ou CDO ou directeur de la stratégie digitale, a pour fonction de faciliter l’accès aux données et repérer parmi toutes les informations disponibles les plus importantes à extraire pour des prises de décisions optimales de son entreprise.

Pour cela, il s’appuie sur une méthodologie devant retenir des éléments objectifs, particulièrement de type statistique.

Le CDO assume une fonction transversale afin d’acquérir la meilleure connaissance de son entreprise, qu’elle soit de services, de process, de métiers, d’enjeux business. Il est donc au cœur des sujets.

Le chief data officer s’assure que les informations recueillies en interne comme en externe sont fiables, cohérentes entre elles et permettent un traitement ouvrant aux décisions adaptées.

Les responsabilités qui sont les siennes en matière de qualité et de cohérence des données se situent à la rencontre de différentes fonctions : contrôleur de gestion, directeur informatique (DSI), responsables des activités opérationnelles et des fonctions supports.

Il travaille aussi en relation avec d’autres spécialistes comme le data scientist ou l’analyste web.

Quelles sont les qualités requises ?
Posséder une grande qualité d’écoute, de pédagogie et de communication.

Quels études et/ou formations pour devenir Chief data officer ?
Un Bac + 4 ou Bac +5 en informatique, management, statistiques ou en marketing est indispensable pour occuper ce poste. Les formations qui permettent de se former au métier de la big data sont encore peu nombreuses mais elles se mettent en place rapidement pour faire face à la demande.
Exemples de formations :
- Masters : european master in datamining and knowledge management (Lyon 2), statistiques pour l’évaluation et la prospective (université de Reims-Champagne Ardennes), MIASHS : big data et fouille de données (Paris 8), data science (Grenoble INP Ensimag, Polytech Nantes)
- Mastère en ingénierie Big data (ESGI),
- MSc (master of sciences) : statistics for smart data (Ensai), big data for business (Ecole polytechnique – HEC), data sciences & business analytics (Centrale Supelec - Essec Business School), applied data science & big data (Data science institute), data science (Ensae ParisTech), data management (PSB),
- Diplôme d’ingénieur avec spécialisation big data : IAMD – ingénierie et applications des masses de donnéess (Télécom Nancy), big data & data science (Mines Nancy), data science (Ensae ParisTECH), ingénierie des systèmes d'information (Grenoble INP Ensimag),
- Mastère spécialisé (MS) : Big data – gestion et analyse des données massives (Télécom ParisTech), Big data : analyse management et valorisation responsable (Ensimag + EMSI Ecole de management de Grenoble)

Pour quel salaire ?
Le poste de CDO n’est pas proposé à un jeune débutant. Il faut relever d’une expérience certaine avant d’y parvenir. La rémunération d’un CDO est, selon l’entreprise, de l’ordre de 3 500 à 4 900 €..

Quelle est l'évolution de carrière possible ?
Ce métier récent s’installe dans les entreprises françaises. De hautes responsabilités, il semble que la mobilité soit aujourd’hui le seul indicateur d’évolution.

Source : cidj

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • fongecif
  • apel logo
  • pole emploi cdmg
  • onisep partenaire cdmg
  • BGE CDMG
  • CCI Guadeloupe
  • agefiph partenaire
  • opcalia partenaire cdmg
  • crij guadeloupe partenaire
  • TELI CDMG
  • cma cdmg
  • région guadeloupe cdmg

le réseau

 

logo reseau cite des metiers