ZOOM sur...

LES COMPAGNONS DU DEVOIR ET DU TOUR DE FRANCE

De la métallurgie au bâtiment en passant par la tonnellerie, les Compagnons du Devoir forment des artisans depuis près de mille ans.

Héritée du compagnonnage, l’AOCDTF Association Ouvrière des Compagnons du Devoir et du Tour de France forme en alternance aux métiers de l’artisanat. Aujourd’hui, le compagnonnage fait toujours l’objet d’une reconnaissance importante chez les artisans, la formation est synonyme d’excellence

A qui s’adressent ces formations ?
Les Compagnons du Devoir accueillent les filles et les garçons de 16 ans à 25 ans dans 6 filières métiers regroupant chacune différents parcours sur mesure pour accéder en alternance à près de trente métiers de l’artisanat.

Quelles sont les filières métiers :
Industrie/métallurgie : mécanicien ; électrotechnicien ; carrossier-constructeur de véhicules ; mécanicien de précision ; chaudronnier
Métiers du goût : boulanger ; vigneron ; pâtissier
Bâtiment : métiers de la pierre ; métallier ; couvreur ; plombier; maçon ; charpentier
Métiers du vivant : tonnelier ; jardinier/paysagiste ; maréchal-ferrant
Aménagement et finition : solier/moquettiste ; peintre ; ébéniste ; plâtrier/plaquiste ; menuisier ; carreleur
Matériaux souples: tapissier ; maroquinier ; sellier/garnisseur ; cordonnier

Selon l’âge et le parcours choisis par le candidat, elle prépare aux diplômes suivants :
CAP
Bac professionnel
Brevet de maîtrise (équivalent d’un bac +2 professionnel)
Licence professionnelle (diplôme de niveau bac +3, ouvert à tous les bacheliers généraux, technologiques et professionnels).

Orientation :
Après la 3ème (collégien ou lycéen) : obtention d’un 1er diplôme du métier en 2 ou 3 ans (CAP, Bac Pro...).
Après un bac général ou technologique : obtention d’un 1er diplôme du métier en 1 ou 2 ans (CAP, Bac Pro...).

Après un 1er diplôme du métier : obtention de diplômes supérieurs tout en réalisant son « Tour de France ».
On désigne par « Tour de France » le parcours qui va permettre à un jeune professionnel de devenir Compagnon. Son diplôme de base en poche, le jeune « itinérant » va voyager pendant plusieurs années d’étape en étape sur le réseau des sièges de la Fédération compagnonnique, au rythme d’une à deux villes par an, en tant que salarié. Ce voyage permet la découverte des techniques, des matériaux, des méthodes et des moyens de travail, différents d’une région à l’autre et d’un pays à l’autre, de se construire un réseau professionnel et personnel, d’apprendre une nouvelle langue (1 an à l’international).

Après le Tour de France, s’ouvre une période de transmission qui dure deux où trois ans : Les Compagnons deviennent encadrant des plus jeunes au sein d’une mission appelée « gâche ». Ils deviennent donc à leur tour enseignant, voire prévôt. Le label « Compagnons du devoir » bénéficie d’une très bonne image auprès des entreprises qui reconnaissent des capacités d’adaptation et ouverture d’esprit.

Comment s’inscrire chez les Compagnons du Devoir ?
Trouver une formation : http://compagnonsdutourdefrance.org/formations/recherche.html
Demande d’information : http://compagnonsdutourdefrance.org/contact/demande_information.html
Demande d’inscription aux découvertes métiers par région : http://compagnonsdutourdefrance.org/contact/inscription_decouverte.html

Que ce soit tailleur de pierres, maréchal-ferrant ou bottier, les métiers de jadis ont le vent en poupe et l’offre d’emploi dépasse largement la demande : 10.000 jeunes sont actuellement en formation aux Compagnons du Devoir et 90% d’entre eux trouveront sans peine un emploi à l’issue de leur formation. Un compagnon sur deux finira même chef d’entreprise.

retrouvez-nous

twitter

Partenaires

  • crij guadeloupe partenaire
  • région guadeloupe cdmg
  • pole emploi cdmg
  • onisep partenaire cdmg
  • BGE CDMG
  • opcalia partenaire cdmg
  • fongecif
  • agefiph partenaire
  • cma cdmg
  • apel logo
  • TELI CDMG
  • CCI Guadeloupe

le réseau

 

logo reseau cite des metiers